Gestion des urgences

Sécurité publique Canada aide les Canadiens et les Canadiennes, ainsi que leurs collectivités, à se protéger contre les urgences et les catastrophes liées à tous les types de dangers (naturels, anthropiques et technologiques) en faisant preuve de leadership national dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques, de plans et d'un éventail de programmes.

La Loi sur la gestion des urgences reconnaît les rôles que tous les intervenants doivent jouer dans le système de gestion des urgences du Canada. Elle établit le rôle et les responsabilités de leadership du ministre de la Sécurité publique, y compris la coordination des activités de gestion des urgences au sein des institutions fédérales et en collaboration avec les provinces et d'autres entités. Les responsabilités d'autres ministres fédéraux sont également énoncées dans la loi.

Le gouvernement fédéral s'engage à travailler de concert avec les provinces et les territoires pour appuyer les collectivités en cas de catastrophe. À cette fin, un cadre de sécurité civile pour le Canada a été révisé et approuvé par les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux en 2011. Le cadre établit une approche commune pour un ensemble d'initiatives de collaboration en matière de gestion des urgences à l'appui des collectivités sécuritaires et résilientes.

Le Ministère maintient un réseau de partenariats avec d'autres institutions du gouvernement fédéral, des organismes provinciaux et territoriaux de gestion des urgences, des premiers intervenants, des organismes bénévoles et d'autres intervenants et collectivités, à l'appui d'une approche en matière de gestion des urgences qui est axée sur l'ensemble de la société et qui tire profit des ressources et des capacités à tous les échelons dans l'ensemble du pays. Tous les Canadiens et toutes les Canadiennes ont un rôle à jouer pour bâtir des collectivités résilientes, empêcher les dangers de se transformer en catastrophe et se rétablir des catastrophes lorsqu'elles se produisent « Se préparer ».

Le Centre des opérations du gouvernement, faisant partie de Sécurité publique Canada, est un actif gouvernemental qui permet de soutenir la coordination de l'intervention du gouvernement fédéral et d'autres intervenants clés du pays en cas d'événements potentiels ou en cours qui touchent l'intérêt national.

Les bureaux régionaux du Ministère sont situés dans toutes les provinces et dans le Nord. Ils jouent un rôle important dans l'établissement et le maintien de partenariats en gestion des urgences et à l'appui de nos collectivités.

L'approche en matière de gestion des urgences de Sécurité publique Canada est fondée sur du travail dans quatre domaines connexes. Pour en savoir davantage sur nos programmes :

Prévention et atténuation de catastrophes

La prévention ou la réduction des répercussions des catastrophes sur nos collectivités est un aspect clé des efforts de gestion des urgences aujourd'hui. La prévention et l'atténuation permettent également de réduire les coûts financiers d'intervention et de rétablissement en cas de catastrophe. Sécurité publique Canada collabore avec les gouvernements et les intervenants provinciaux et territoriaux en vue de promouvoir la prévention et l'atténuation des catastrophes à l'aide d'une approche tous risques. En 2008, les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux ont donné leur accord à une Stratégie nationale d'atténuation des catastrophes.

Protection civile

Sécurité publique Canada travaille en collaboration avec d'autres ministères fédéraux et gouvernements provinciaux et territoriaux en vue de renforcer la protection civile nationale, par la planification, l'appui à la formation, l'exercice et la mise à l'essai des mesures et des plans de gestion des urgences et l'échange des leçons retenues au cours d'événements et d'exercices. Ces efforts, pris avant une urgence, permettent d'appuyer les interventions en cas d'événements, contribuent aux réductions des répercussions des événements et permettent de déterminer les possibilités d'efforts de prévention et d'atténuation à venir.

Intervention dans des situations d'urgences

Les urgences sont d'abord gérées à l'échelon local, par exemple par les premiers intervenants comme les professionnels de la santé et les hôpitaux, les services d'incendie, la police et les municipalités. Les autorités locales qui ont besoin d'aide la demandent aux gouvernements provinciaux ou territoriaux. Si une urgence s'aggrave et dépasse leurs capacités, la province ou le territoire peut demander de l'aide au gouvernement fédéral. Sécurité publique Canada a dirigé l'élaboration du Système national d'intervention d'urgence (SNIU) avec des représentants provinciaux et territoriaux, qui a été approuvé par les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux en janvier 2011. Le SNIU permet de coordonner les efforts d'intervention en cas d'urgence.

Le Centre des opérations du gouvernement (GOC) est le principal moyen par lequel le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile exerce son rôle de leadership dans le cadre de l'établissement d'une approche intégrée d'intervention d'urgence. Situé à Sécurité publique Canada, le GOC appuie, au nom du gouvernement du Canada, la coordination des interventions en cas d'incidents touchant les intérêts nationaux. Il rassemble tous les partenaires dans un environnement commun afin de concilier et synchroniser les mesures collectives de ces derniers. Le GOC est opérationnel en tout temps pour assurer la surveillance, émettre des alertes, procéder à des analyses, élaborer la planification et apporter un soutien logistique dans l'ensemble du gouvernement fédéral et avec ses partenaires, dont les gouvernements provinciaux et territoriaux, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les partenaires internationaux.

Rétablissement après les catastrophes

Le gouvernement du Canada appuie les efforts déployés par les collectivités pour se rétablir des urgences et de leurs conséquences généralement tragiques. Sécurité publique Canada fournit de l'aide financière aux gouvernements provinciaux et territoriaux au moyen d'Accords d'aide financière en cas de catastrophe (AAFCC), en cas de catastrophe naturelle de grande envergure où les coûts d'intervention et de rétablissement dépassent ce que chaque province ou territoire pourrait raisonnablement supporter. Les lignes directrices des AAFCC fournissent des détails sur les dépenses provinciales et territoriales qui sont admissibles au partage des coûts avec le gouvernement fédéral.

Base de données canadienne sur les catastrophes

Base de données canadienne sur les catastrophes
Date de modification :