Attaques par amplification à l’aide du protocole SNMP

Numéro : AV14-095
Date : Le 24 novembre 2014

Objet

Le but de cet avis est d'attirer l'attention sur une mauvaise configuration/vulnérabilité dans le service du protocole SNMP qui pourrait être utilisées dans une attaque par réflexion et amplification.

Évaluation

Le CCIRC est au courant d’une mauvaise configuration du service du protocole SNMP qui pourrait permettre à un attaquant à distance d’utiliser le dispositif dans une attaque DDoS par réflexion et amplification. Les dispositifs utilisés dans ces attaques ne sont pas la cible ultime, mais, à l’insu de ses utilisateurs, sont des complices à une attaque DDoS sur un système de tierce partie.

Cette mauvaise configuration permet à un attaquant d’exploiter des dispositifs dont le protocole est activé et accessible publiquement. En envoyant une demande du protocole SNMP GetBulk sur le port UDP 161, l’attaquant peut recevoir une réponse amplifiée au port UDP 162. L’utilisation de l’adresse IP cible ultime comme adresse IP source pour chaque demande fait par l’attaquant fera en sorte que les dispositifs du protocole SNMP utilisés dans l’attaque envoient la réponse à l’adresse IP cible.

Au moment même où d'autres vulnérabilités et méthodes d’exploitation de protocoles UDP pour un DDoS réflectif sont réglées, les attaques d'amplification basées sur le protocole SNMP sont à la hausse. De nouveaux outils de réflexion SNMP ont également aidé à hausser la fréquence de ces attaques.

Des chaînes communautaires sont transmises en texte clair par des dispositifs SNMP v1 et SNMP v2, ce qui leur permet d’être facilement interceptés par des attaquants afin de dévoiler des renseignements et possiblement modifier le contenu. De plus, les configurations par défaut pour ces dispositifs sont bien connues, ce qui fournit un vecteur facilement exploitable pour un attaquant.

Mesures Recommandées

Le CCIRC recommande l'évaluation des pratiques suivantes aux fins de mise en œuvre dans des environnements susceptibles aux attaques DDoS par réflexion du protocole SNMP:

Références 

Note aux lecteurs

En appui à la mission de Sécurité publique Canada de bâtir un Canada sécuritaire et résilient, le mandat du CCRIC est d'aider à assurer la sécurité et la résilience des cybersystèmes essentiels non gouvernementaux à la base de la sécurité nationale, de la sécurité publique et de la prospérité économique du pays. À titre d'équipe d'intervention en cas d'incident lié à la sécurité informatique du Canada, le CCRIC agit comme centre national de coordination pour la prévention, l'atténuation, l'intervention et le rétablissement liés aux incidents cybernétiques commis contre des systèmes non fédéraux. Pour ce faire, il formule des conseils éclairés, offre du soutien et coordonne l'échange de renseignements ainsi que l'intervention.

S'il vous plaît noter que la clé PGP du CCRIC a récemment été mise à jour.
http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/ntnl-scrt/cbr-scrt/_fl/CCIRCPublicPGPKey.txt

Pour obtenir des renseignements de nature générale, veuillez communiquer avec la division des Affaires publiques de l'organisme :

Téléphone : 613-944-4875 ou 1-800-830-3118  
Télécopieur : 613-998-9589 
Courriel : ps.communications-communications.sp@canada.ca

Date de modification :