Faits saillants de 2019-2020 du Bureau national pour les victimes d’actes criminels

En 2020, le Bureau national pour les victimes d’actes criminels (BNVAC) de Sécurité publique Canada a célébré son 15e anniversaire à travailler envers l’amélioration de l’expérience des victimes par rapport au système correctionnel et de mise en liberté sous condition du gouvernement fédéral.

Le BNVAC représente les voix des victimes et des survivants d’actes criminels dans le cadre de l’élaboration de politiques et de programmes visant à assurer la sécurité des victimes, tout en respectant leurs besoins avec bienveillance et compassion.

Partenariats collaboratifs

Le BNVAC poursuit son travail avec le Service correctionnel du Canada, la Commission des libérations conditionnelles du Canada, la Gendarmerie royale du Canada et l’Agence des services frontaliers du Canada pour mettre en œuvre la Charte canadienne des droits des victimes (CCDV) et coordonner la contribution de nos partenaires du portefeuille aux initiatives ministérielles et à l’appui du travail du Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

Un engagement continu

Informer les victimes

Date de modification :