Science en sécurité - Renseignements sur les ateliers

Contexte

Dans le cadre de ses efforts de sensibilisation du milieu académique aux risques en matière de sûreté chimique, nucléaire, radiologique et biologique, ainsi qu’au potentiel de prolifération du double usage, des ministères et agences du gouvernement du Canada (Sécurité publique Canada, l’Agence de la santé publique du Canada et la Commission canadienne de sûreté nucléaire) ont mis au point un atelier d’information visant à améliorer la collaboration entre les partenaires fédéraux de la collectivité de la sûreté du Canada et les établissements universitaires hébergeant des laboratoires et des centres de recherche sensibles.

Le programme Science en sécurité est issu d’une série de rencontres exploratoires fructueuses entre le milieu universitaire et les organismes fédéraux qui se sont échelonnées sur plusieurs années dans le cadre d’un projet pilote. En s’appuyant sur les commentaires reçus, un programme de sensibilisation a été élaboré et est maintenant offert aux universités canadiennes.

Qu’est-ce que le double usage?

Le double usage fait référence à la technologie, à l’information et au matériel reposant sur la recherche qui, bien que menée à des fins légitimes, risquent d'être acquis et / ou exploités illicitement par autrui pour causer délibérément des dommages ou menacer la santé publique ou la sécurité nationale.

Science en sécurité

Le Canada est une société empreinte d’ouverture et de liberté. Ces valeurs sont particulièrement inhérentes aux campus universitaires canadiens où l’échange d’information et les dialogues ouverts constituent des éléments importants de la nature démocratique de notre pays.

L’Agence de la santé publique du Canada, Sécurité publique Canada et la Commission canadienne de sûreté nucléaire reconnaissent la valeur considérable de la recherche en sciences, en technologie et en ingénierie. Toutefois, nous sommes aussi conscients que la recherche et le savoir concernant, par exemple, les substances radiologiques ou les agents pathogènes, peuvent aussi être mal utilisés par des individus ou des entités étrangères à des fins malveillantes allant jusqu’à l'armement. En vue de protéger les précieuses contributions canadiennes à la science, nous travaillons ensemble afin de faire connaître les questions liées à la sûreté chimique, radiologique, nucléaire, et biologique dans le domaine de la recherche et du développement scientifique.

Objectifs de l’atelier

L’atelier vise à améliorer la collaboration entre les partenaires des partenaires fédéraux et les universités canadiennes hébergeant des laboratoires sensibles, comme suit :

Aperçu de l‘atelier

Cet atelier interactif est dirigé par une équipe multidisciplinaire et comprend les éléments suivants :

Quel sont les avantages?

Science en sécurité vous aidera à :

Qui devrait participer?

Le programme mise sur un mélange de participants intéressés, notamment les agents de la biosécurité et de la sûreté nucléaire, le personnel de la technologie de l’information, le personnel de sécurité, les chercheurs, les professeurs, les étudiants, les ressources humaines et la gestion du personnel enseignant.

Pour plus d’information

Pour de plus amples renseignements sur cet atelier ou pour organiser une séance dans votre établissement, veuillez communiquer avec nos coordinateurs :

Science en sécurité
Secteur de la sécurité et de la cybersécurité nationale
Sécurité publique Canada
ps.safeguardingscience-scienceensecurite.sp@canada.ca

Date de modification :