Reaching For a Good Life (RFGL)

Aperçu

Groupe d'âge : Adulte (25-64)

Genre : Homme seulement

Population desservie : Contrevenants adultes

Sujet : Récidive ; Violence familiale (domestique)/violence envers les enfants

Milieu : Zone urbaine; Installation communautaire

Location : Alberta

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 0

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire; Prévention du crime tertiaire

Brève description

Le programme Reaching for A Good Life (RFGL) s’adresse aux hommes qui vivent des conflits dans leurs relations intimes et qui ont de la difficulté à résoudre leurs problèmes sans recourir à la violence. Il s’agit d’un programme de prévention novateur axé sur les forces qui cible les hommes généralement oubliés des programmes de lutte contre la violence familiale.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme RFGL sont les suivants :

  • réduire et, en fin de compte, éliminer tous les comportements violents et agressifs adoptés par les participants dans leurs relations intimes et familiales;
  • habiliter les participants à prendre part à des initiatives communautaires qui accroissent la sécurité au sein des familles.

Clientèle

Le programme est volontaire, mais les participants y sont parfois dirigés par le système judiciaire, les services de probation ou les services à l’enfance et à la famille. Les hommes à qui les tribunaux et les services de protection de l’enfance ordonnent de participer au programme y sont admis, mais une telle ordonnance n’est ni nécessaire ni attendue. Le programme cherche à offrir des services qui ne sont pas déjà disponibles dans la communauté. À l’heure actuelle, environ 40 hommes sont servis chaque année dans quatre groupes différents. Tous les hommes participant au programme reconnaissent que leur comportement violent a fait du mal à ceux qu’ils aiment, et entament le programme avec une certaine volonté de changer.

Composantes clés

Le programme RFGL fonctionne comme suit :

  • le programme est volontaire, et si les hommes à qui les tribunaux et les services de protection de l’enfance ordonnent de participer au programme y sont admis, une telle ordonnance n’est ni nécessaire ni attendue;
  • environ 40 hommes sont servis chaque année dans quatre groupes différents;
  • le programme est fondé sur un processus de groupe psychothérapeutique (16 semaines) divisé en quatre modules: 1) la connaissance de soi et les aptitudes à l'autogestion; 2) communication émotionnelle; 3) valeurs et prise de décisions morales; et 4) la conscience du pouvoir dans les relations;
  •  il y a aussi des entrevues de départ des groupes.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : Information limitée sur ce sujet.
  • Partenariats : Information limitée sur ce sujet.
  • Formation et assistance technique : ce programme exige un personnel formé qui possède une expérience du travail avec les hommes en vue de les aider à améliorer leurs relations intimes.
  • Outils d'évaluation des risques : bien que l'information soit limitée, certains outils d'évaluation des risques ont été utilisés dans le cadre de ce programme, comme le HCR 20 – qui évalue le risque de violence; SARA – qui évalue le risque de violence conjugale; et SAPROF (Structured Assessment of Protective Factors for violence - évaluation structurée des facteurs de protection contre la violence) – qui évalue les facteurs de protection de la violence. Ce dernier outil a été développé comme compagnon pour le HCR-20. 
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Ce programme a été mis en œuvre à Edmonton, en Alberta, de mai 2009 à mars 2013. Pendant cette période, environ 40 hommes ont été servis chaque année dans quatre groupes différents. Sur les 222 participants qui ont entamé le programme, 122 l’ont terminé, pour un taux d’achèvement de 55 %.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Aucune information disponible.

Information sur les coûts

On a évalué le rendement social du capital investi en ce qui concerne le programme RFGL. Voici les conclusions de cette étude :

  • le ratio indique que sur une période de trois ans, une valeur sociale générale de 6,49 $ a été créée pour chaque dollar investi, soit 9,42 $ la première année, 4,87 $ la deuxième année et 5,19 $ la troisième année;
  • la valeur sociale créée par le programme RFGL touche non seulement les participants (relations intactes, meilleure confiance en soi, toxicomanie réduite), mais aussi leur partenaire, leurs enfants et le gouvernement.

Références

Alberta Community Crime Prevention Organizations. (2015). Social Return on Investment (SROI) Case Study: Reaching for A Good Life (RFGL). Bénéficiaire de financement du gouvernement de l’Alberta dans le cadre du Safe Communities Innovation Fund. Disponbile en ligne à : https://open.alberta.ca/publications/safe-communities-innovation-fund-pilot-project-executive-summaries

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

The Family Centre
Bill Smiley
Téléphone : 780-917-8215
Courriel : bill.smiley@the-family-centre.com


Date d'inscription - 2018-03-12

Date de modification :