School Resource Officer (SRO) Program

Aperçu

Groupe d'âge : Petite enfance (0-6); Seconde enfance (7-11); Adolescence (12-17)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Aucune population desservie spécifique

Sujet : Comportements agressifs/violents; Comportements antisociaux/deviants; Consommation d'alcool et/ou de drogue; Crime contre les biens ; Difficultés scolaires; Gangs et/ou activités criminelles associées; Intimidation/cyberintimidation; Trafic de drogues

Milieu : Zone urbaine; École

Location : Alberta; Manitoba; Ontario

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 3 ou plus

Continuum d'intervention : Prévention du crime primaire; Prévention du crime secondaire

Brève description

Le programme School Resource Officer (SRO) appuie le placement de gendarmes du service de police de Winnipeg dans des écoles élémentaires, intermédiaires et secondaires de diverses divisions scolaires à Winnipeg, au Manitoba. Le rôle de l’agent consiste à apporter un appui à la communauté scolaire dans son ensemble, ce qui comprend les élèves, les parents, le personnel scolaire et les administrateurs des écoles.

Le programme SRO, qui tire son origine de la pratique des services de police communautaires, constitue une collaboration entre les agents d’application de la loi et le milieu scolaire, en vue de créer un environnement sécuritaire axé sur les activités de prévention et d’intervention précoce.

Les rôles et responsabilités de l’agent varient d’une province à l’autre. La description de poste peut renfermer un vaste éventail de fonctions, mais inclut généralement la sécurité publique, l’éducation juridique, l’établissement de relations, l’exposition à un modèle positif, la liaison communautaire, la résolution de problèmes et l’application de la loi.

Au Manitoba, le programme School Resource Officer (SRO) a été établi en 2002 et existe dans deux divisions scolaires à Winnipeg; la Division scolaire de Winnipeg et la Division scolaire Pembina Trails. Il y a actuellement 11 SRO qui travaillent avec 107 écoles.Footnote1

Objectifs

Au Manitoba, les cinq objectifs principaux du programme SRO sont les suivants :

  • renforcer les relations entre la police, la communauté et particulièrement les jeunes;
  • accroître la sécurité des quartiers en renforçant les partenariats entre la police, les écoles et la communauté;
  • doter les écoles de ressources de prévention du crime plus stratégiques;
  • démontrer des stratégies de prévention du crime communautaires efficaces, proactives et axées sur la collaboration;
  • engendrer des économies potentielles pour les systèmes de justice, d’éducation et de services sociaux.

Au nombre des effets que pourrait entraîner un programme SRO, on retrouve la sécurité accrue dans les écoles et autour d’elles, une perception accrue de sécurité, une amélioration des délais d’intervention de la police, une réduction de l’école buissonnière et une diminution des incidents ou des crimes à l’école, ainsi que des problèmes de désordre tels que l’intimidation, la violence de même que les activités de gangs et liées à la drogue.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme SRO sont les élèves (de la maternelle à la douzième année), les parents, le personnel scolaire et les administrateurs des écoles.

Composantes clés

L’établissement de relations et de liens de confiance est au cœur du programme SRO. On atteint ces objectifs grâce à diverses responsabilités et activités, notamment des communications régulières et informelles avec les élèves, la promotion des pratiques de justice réparatrice, le suivi auprès des victimes de crimes, la consultation des parents, de l’administration scolaire et des enseignants, ainsi que la participation aux activités parascolaires et communautaires.

Parmi les activités qui accroissent la sécurité (réelle et perçue), mentionnons l’élaboration de plans de sécurité des écoles, la collecte du renseignement, l’entrevue et la mise en garde des élèves au sujet des comportements illégaux ou dangereux, de même que les exposés en classe sur la prévention du crime, la cyberintimidation, la sensibilisation aux activités de gangs, les drogues illégales et ainsi de suite.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : les agents participant au programme SRO doivent avoir achevé cinq ans de service au service de police de Winnipeg et posséder des compétences organisationnelles et de planification efficaces. Ils doivent aussi être disposés à travailler pour le programme pendant cinq ans (avec possibilité de prolongation).
  • Partenariats : pour que le programme soit efficace, des partenariats doivent être conclus entre le gouvernement provincial, certaines divisions scolaires et le service de police de Winnipeg.
  • Formation et assistance technique : deux formations sont offertes aux agents dans le cadre du programme. D’abord, l’agent doit terminer avec succès les formations du service de police de Winnipeg portant sur les exposés efficaces et la communication interculturelle, et ce, dans un délai prescrit après avoir assumé le poste d’agent du programme. Ensuite, l’agent doit suivre la formation de base de la National Association of School Resource Officers.
  • Outils d'évaluation des risques : aux fins de l’évaluation des risques, les agents du programme SRO doivent suivre la formation de niveau 1 du Canadian Centre for Threat Assessment and Trauma Response.
  • Documents et ressources : la National Association of School Resource Officers et le Canadian Centre for Threat Assessment and Trauma Response sont deux ressources utilisées pour le programme SRO.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le programme SRO a été mis en œuvre dans diverses divisions scolaires à Winnipeg, au Manitoba. Il a également été mis en œuvre dans des divisions scolaires de l’Alberta et de l’Ontario.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Quatre évaluations exploratoires/qualitatives réalisées précédemment (2005, 2007, 2010 et 2014) sur le programme SRO mis en œuvre par la division scolaire de Winnipeg ont démontré des résultats positifs. Une évaluation exploratoire/qualitative menée en 2012 sur le programme mis en œuvre par la division scolaire Pembina Trails a elle aussi permis de constater des résultats positifs. Voici quelques-uns des effets engendrés par le programme SRO :

Les élèves signalent que :

  • ils se sentent plus en sécurité à l’école;
  • les agents sont de bonnes ressources pour les conseils et la médiation;
  • ils se sentent plus en sécurité autour des policiers;
  • leurs perceptions de la police sont devenues plus positives;
  • il y a moins d’intimidation et de violence;
  • il y a moins de graffitis et de dommages à la propriété de l’école.

Communauté :

  • il y a moins de graffitis dans les quartiers;
  • les membres de la communauté perçoivent les agents de manière positive;
  • les parents et les quartiers communiquent régulièrement avec les agents pour obtenir de l’aide.

Police :

  • la police peut intervenir et résoudre les problèmes impliquant des élèves plus efficacement;
  • la familiarité des élèves avec les agents accroît la crédibilité de la police et facilite la résolution des problèmes;
  • les parents font appel aux agents dans les écoles pour signaler et résoudre les problèmes impliquant leurs enfants, ce qui est plus rentable que de recourir à des patrouilleurs;
  • la capacité communautaire de collecte du renseignement est accrue, et la communauté est plus disposée à transmettre de l’information aux agents.

Information sur les coûts

Au Manitoba, le programme SRO fait l’objet d’un partage des coûts dans le cadre d’un partenariat en vertu duquel la Province du Manitoba, la division scolaire et le service de police de Winnipeg sont chacun responsables d’un tiers des coûts du programme. Les coûts réels comprennent les salaires des policiers prévus dans la convention collective applicable au service de police de Winnipeg.

Références

Dalke, K. & Kowbel, M. (2007).  Évaluation de la North End School Resource Officer Initiative

Kaplan Research Associates Inc. (2012). Évaluation formative du programme SRO dans la division scolaire Pembina Trails

Kaplan Research Associates Inc. (2014). Évaluation formative du programme SRO dans la division scolaire de Winnipeg.

Le comité de gestion des ressources scolaires. (2010). Évaluation du programme School Resource Officer. En partenariat avec le service de police de Winnipeg et le département de la recherche et de la planification de la division scolaire de Winnipeg.

Prairie Research Association. (2005). Évaluation de la North End School Resource Officer Partnership Initiative.

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Todd Clarke
Directeur exécutif
Justice Manitoba, Division de la sécurité communautaire
Section de la prévention de la criminalité
Téléphone : 204-945-6884
Courriel : todd.clarke@gov.mb.ca


Date d'inscription - 2018-03-12

  1. 1

    Service de police de Winnipeg – disponible en ligne à: http://www.winnipeg.ca/police/insidewps/20130702_sro.stm

Date de modification :