Youth at Risk Development – Hamilton (YARD Hamilton)

Aperçu

Groupe d'âge : Adolescence (12-17); Jeune adulte (18-24)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Contrevenants adultes; Impliqués dans les gangs (et/ou à risque); Jeunes en contact avec les responsables de l’application de la loi (et/ou à risque)

Sujet : Comportements agressifs/violents; Gangs et/ou activités criminelles associées; Récidive

Milieu : Zone urbaine; Installation communautaire

Location : Ontario

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : En cours

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire; Prévention du crime tertiaire

Brève description

Le programme Youth at Risk Development (YARD Hamilton) est un programme de prévention des gangs de jeunes mis en œuvre par la Société John Howard de Hamilton, Burlington et les environs en partenariat avec les services de police de Hamilton, le conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth, le conseil scolaire catholique du district de Hamilton-Wentworth, la ville de Hamilton et divers organismes communautaires. Ce programme fondé sur le Gang Reduction ProgramFootnote1 et est conçu pour prévenir la participation aux gangs grâce à des stratégies individuelles et communautaires.

Le programme est axé sur la mobilisation communautaire, la résolution de conflits, le counseling et le travail social, le leadership et le perfectionnement des jeunes, la formation d’acquisition de compétences et l’apprentissage social et émotionnel.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme YARD Hamilton sont les suivants :

  • empêcher les jeunes de participer à des activités de gangs ou de commettre des crimes violents;
  • permettre aux jeunes membres de gangs de quitter leurs gangs;
  • accroître la collaboration entre les organismes et les membres de la collectivité afin de réduire les activités de gangs, l'objectif général consistant à faire baisser les taux de criminalité et de violence liée aux gangs de jeunes.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme YARD Hamilton englobe les jeunes âgés de 12 à 24 ans qui sont affiliés à un gang et qui ont des démêlés avec le système de justice pénale, ou qui risquent de devenir affiliés à un gang ou d’avoir des démêlés avec le système de justice pénale. Le programme YARD Hamilton est aussi approprié pour les jeunes qui ont des antécédents de violence.

Les participants sont aiguillés vers le programme YARD Hamilton par des membres de la famille, les services juridiques, les services de police, les écoles, d’autres jeunes et divers organismes communautaires.

Pour participer au programme, les jeunes doivent être à risque de se joindre à un gang ou être actuellement membres d’un gang. Les jeunes doivent aussi être des résidents de Hamilton.

Composantes clés

Le programme YARD Hamilton est composé des éléments suivants :

  • prévention : les jeunes dont le niveau de risque a été évalué comme étant moyen participent à un programme de prévention de 12 semaines, individuellement et en groupe, deux heures par semaine. Ils abordent des sujets comme la maîtrise de la colère, la résolution de problèmes et la médiation des conflits;
  • intervention : les jeunes participent à un programme de perfectionnement personnel et d’intervention intensif de 24 semaines qui est offert de façon individuelle et en groupe et dans le cadre duquel ils abordent des sujets comme la maîtrise de la colère, l’acquisition de compétences sociales, la résolution de problèmes et les compétences de médiation de conflits;
  • réintroduction : ce volet cible les jeunes à risque élevé et leur famille immédiatement après la mise en liberté d’un établissement et vise à aider les personnes à rompre leurs liens préalables avec un gang et à réussir leur réinsertion sociale dans la collectivité.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation dirigeante doit posséder de solides compétences d’extension et de prestation de programme.
  • Partenariats : la réussite du programme YARD Hamilton dépend de ses nombreux partenariats avec le service de police de Hamilton Police, le conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth, le conseil scolaire catholique du district de Hamilton-Wentworth et la ville de Hamilton.
  • Formation et assistance technique : les employés doivent avoir suivi la formation sur l’approche du Gang Reduction Program. Les employés doivent avoir suivi une formation de travailleurs auprès des jeunes avant de pouvoir offrir le programme YARD Hamilton.
  • Outils d'évaluation des risques : L’Inventaire du niveau de service / de la gestion des cas pour les jeunes (INSGCJ 2.0) et l’Inventaire du niveau de service – révisé (INS-R)
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime, Sécurité publique Canada a versé un financement en vue de la mise en œuvre du programme YARD Hamilton à Hamilton (Ontario) de 2013 à 2018. Le programme YARD Hamilton est mis en œuvre par la Société John Howard de Hamilton, Burlington et les environs.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Sécurité publique Canada a financé une étude d’évaluation des résultats du programme YARD Hamilton, effectuée par le Centre of Research, Policy & Program Development de la Société John Howard de l’Ontario de 2014 à 2018. Le devis comprenait une évaluation des processus et des résultats faisant appel à des suivis au prétest et au post-test, à des entrevues sur le changement le plus important et à une analyse coût-efficacité.

Les résultats de cette évaluation montrent ce qui suit :

  • Les participants au programme YARD Hamilton ont connu des réductions significatives de leurs démêlés avec le système de justice pénale au cours du programme. Entre le début et la fin, les participants ayant achevé le programme affichaient des réductions significatives sur les plans suivants : réception d’un avertissement de la police ou déjudiciarisation, arrestation, condamnation et réception d’une ordonnance de non-fréquentation.
  • Les filles participant au programme étaient moins susceptibles de connaître des réductions des démêlés avec le système de justice pénale que les garçons.
  • Les scores et niveaux de risque selon l’Inventaire du niveau de service / de la gestion des cas pour les jeunes (INSGCJ 2.0) et l’Inventaire du niveau de service – révisé (INS-R) ont chuté de façon spectaculaire chez les participants qui ont entamé et quitté le programme, et pour qui des évaluations du risque préalables et postérieures au programme étaient disponibles aux fins d’analyse.
  • Les améliorations liées aux groupes des pairs des participants, en particulier la réduction de la participation à des activités de gangs ou de la fréquentation de pairs délinquants, représentaient l’un des plus grands changements dus au programme YARD Hamilton. Bien que 57 % des jeunes aient déclaré n’avoir connu aucun changement dans leur participation à des activités de gangs depuis qu’ils avaient entamé le programme, 40 % ont indiqué que le programme avait réduit leur participation à ces activités, une proportion plus élevée d’entre eux (69 %) provenant des volets d’intervention et de réintroduction.
  • D’après le sondage sur la satisfaction, la majorité (68 %) des jeunes ont déclaré que le programme avait amélioré leur capacité à maîtriser leur colère et leur violence. Cependant, comme les résultats du sondage reposent sur des données autodéclarées, il convient de les examiner avec prudence.
  • Il n’y a aucun résultat majeur à signaler en ce qui concerne la consommation de substances ainsi que l’éducation et l’emploi, et le programme YARD Hamilton n’a eu que des effets mineurs sur les relations des jeunes avec leurs parents ou leur famille.

Information sur les coûts

Pour la période allant d’avril 2013 à mars 2018, le coût total du programme YARD Hamilton était de 4 211 662,06 $. En se basant sur un total de 461 jeunes, on constate que le coût de mise en œuvre du programme variait légèrement selon le volet :

  • prévention – 9 139,59 $ par participant;
  • intervention – 9 137,17 $ par participant;
  • réintroduction – 9 110,94 $ par participant.

Références

John Howard Society of Ontario’s Centre of Research, Policy & Program Development. (2018). Youth at Risk Development – Hamilton Program (YARD-H). Rapport d’évaluation final. Présenté à Sécurité publique Canada (rapport inédit).

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Société John Howard de Hamilton, Burlington et les environs

654 rue Barton Est

Hamilton, Ontario L8L 3A2

Téléphone : 905-522-4446

Courriel : reception@jhshamilton.on.ca

Site Web : http://www.johnhoward.on.ca/hamilton/


Date d'inscription - 2018-03-15

  1. 1

    Pour plus de détails sur le Comprehensive Gang Model de l’OJJDP, également appelé le Gang Reduction Program, consulter la fiche descriptive de ce programme.

Date de modification :