Lighthouses

Aperçu

Groupe d'âge : Petite enfance (0-6); Seconde enfance (7-11); Adolescence (12-17); Jeune adulte (18-24)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Autochtones

Sujet : Comportements agressifs/violents; Comportements antisociaux/deviants; Consommation d'alcool et/ou de drogue; Crime contre les biens ; Difficultés scolaires; Prévention du crime situationnelle

Milieu : Zone rurale/éloignée; Zone urbaine; Centre sportif/récréatif; Installation communautaire

Location : Manitoba

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 1

Continuum d'intervention : Prévention du crime primaire; Prévention du crime secondaire; Prévention du crime tertiaire

Brève description

Lighthouses est un programme de prévention du crime pour les jeunes appuyé par le ministère de la Justice du Manitoba. C'est une initiative de Neighbourhoods Alive (NA!)!Footnote1 NA! est une stratégie de développement social et économique à long terme, axée sur la collectivité, qui appuie et encourage les efforts de revitalisation dans les quartiers désignés du Manitoba.

La recherche sur la prévention indique que les programmes structurés qui donnent l’occasion aux jeunes d’apprendre de nouvelles compétences dans un environnement sécuritaire et positif, peuvent les aider à réduire leur comportement à risque élevé et à améliorer leurs interactions avec leurs pairs. Il est fortement recommandé d’inclure quatre composantes au moment de développer un programme efficace pour les jeunes.

  • programme structuré – un programme pour les jeunes est le plus efficace lorsqu’il est structuré et prévisible. Les programmes sans rendez-vous non structurés sont moins efficaces.
  •  surveillance efficace – la présence visible d’adultes est primordiale pour garantir la réussite des jeunes dans le programme. Les jeunes sont plus susceptibles de participer aux activités du programme s’ils perçoivent celui-ci comme étant sécuritaire, s’ils aiment et respectent le personnel et s’ils ont accès à des activités amusantes.
  • activités d’acquisition de compétences – les enfants et les jeunes sont plus susceptibles de participer à des programmes parascolaires s’ils apprennent de nouvelles compétences amusantes qu’ils peuvent appliquer à d’autres aspects de leur vie.
  • personnel – un personnel bien formé et sûr de lui est essentiel à la réussite de tout programme pour les jeunes.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme Lighthouses sont les suivants :

  • renforcer l’estime de soi, la conscience de sa propre valeur et la confiance en soi chez les jeunes grâce à la participation;
  • faire participer les jeunes de manière significative à toutes les étapes du processus décisionnel dans le développement et la mise en œuvre de leur projet Lighthouse;
  • fournir aux jeunes un environnement sain, sécuritaire et positif;
  • réduire l’incidence de criminalité chez les jeunes dans les communautés participantes;
  • faire participer les jeunes à risque à des activités positives;
  • exposer les jeunes à des modèles positifs;
  • accroître le sentiment de citoyenneté des jeunes (favoriser la prise d’une plus grande part de responsabilité envers la communauté, réduire le vandalisme, éliminer les graffitis, sensibiliser davantage aux besoins de la communauté, etc.);
  • favoriser et améliorer la collaboration et la coopération entre les organismes.

Lighthouses peut avoir des avantages considérables pour les participants. Les enfants et les jeunes qui participent à des activités organisées en dehors de l'école ont tendance à avoir une meilleure estime de soi, à mieux interagir avec leurs amis et à mieux performer à l'école.

Lighthouses offre des environnements positifs et opèrent dans de nombreuses collectivités partout au Manitoba. Les activités se déroulent généralement au moins une fois par semaine.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme Lighthouses sont les enfants et les jeunes de 6 à 25 ans.

Les caractéristiques de la clientèle ainsi que les questions de criminalité abordées par le programme varient selon le lieu de mise en œuvre et les besoins spécifiques de la collectivité. À chaque site de mise en œuvre, les jeunes aident à trouver les activités qui auront lieu. Des exemples de projets dirigés par des jeunes peuvent se trouver dans les domaines suivants: lutte contre le vandalisme et projets d'espace propre; promouvoir les valeurs familiales et d'amitié; soirée film contre la violence; boire et conduire : une contre-attaque, bâtir des relations communautaires, etc.

Composantes clés

Le programme Lighthouses vise à offrir des activités sécuritaires, efficaces et prosociales, assurées par un personnel bien formé, à l’extérieur des heures de classe. Chaque projet Lighthouse est unique et vise à répondre aux besoins particuliers de la communauté où il est mis en œuvre.

On encourage fortement les responsables de projets à incorporer les quatre composantes à leur projet Lighthouse

Le programme Lighthouses utilise des installations communautaires tels que les écoles et les centres récréatifs pour les activités identifiées et organisées par les enfants, les jeunes et les membres de la communauté locale.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : il faut un organisme hôte intégré au programme pour administrer les fonds et s’assurer que les exigences en matière de reddition de comptes sont remplies. En outre, le programme doit compter un comité directeur composé d’un membre de la communauté, d’un coordonnateur Lighthouses, de deux jeunes de la communauté (de préférence un garçon et une fille) et d’un membre de l’organisme hôte. Le comité directeur a pour but d’assurer une fonction de surveillance et de soutien auprès du coordonnateur, et de contribuer à la conception et au développement du programme.
  • Partenariats : les partenaires clés pour le programme Lighthouses sont le ministère de la Justice du Manitoba, les aînés de la communauté et les dirigeants locaux, les fournisseurs et organismes de services à la communauté, les autorités et les divisions scolaires, la Gendarmerie royale du Canada et les responsables de l’application de la loi, de même que les banques alimentaires locales (qui fournissent des repas et des collations).
  • Formation et assistance technique : les méthodes de formation et d’assistance technique suivantes sont recommandées pour mettre en œuvre et soutenir le programme Lighthouses : participation à une conférence bisannuelle sur la prévention du crime, formation et soutien continus par le gestionnaire du programme, ainsi que mentorat et collaboration entre les programmes.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : les documents requis pour le programme Lighthouses sont le cartable du programme, qui renferme tous les gabarits nécessaires, et le logo du programme, qui peut être utilisé pour l’image de marque du programme.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

D'après les renseignements consultés sur le site Web du ministère de la justice du Manitoba – Lighthouses Location,Footnote2 Manitoba appuie 71 sites de Lighthouses dans toute la province-38 à Winnipeg et 33 à l'extérieur de Winnipeg. Plusieurs des sites de Lighthouses Winnipeg opèrent en collaboration avec le City of Winnipeg Community Development and Recreation Services Youth Action Centres.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

En 2003, le ministère de la Justice du Manitoba a financé 20 projets communautaires offrant le programme de prévention du crime Lighthouses aux jeunes à risque d’activité délinquante. Le rapport exposait les grandes lignes des résultats d’une évaluation formative de tous les projets Lighthouse. Cette évaluation a fait appel à un processus participatif où les buts et objectifs ont été établis non seulement en fonction des lignes directrices sur le financement, mais aussi avec la contribution d’un comité directeur sur la recherche comprenant des superviseurs locaux et des jeunes.

Les principes directeurs du programme incluaient la participation à la vie communautaire, le service aux jeunes à risque, la contribution des communautés et des jeunes à la conception du projet, la liaison entre les organismes, les relations positives entre les jeunes de la région et la police, de même que l’établissement de liens entre les jeunes et la communauté et la responsabilité des jeunes à l’égard de celle-ci.

Les résultats de l’évaluation ont permis de constater ce qui suit :

  • les projets Lighthouse ont offert une quantité considérable de services positifs aux jeunes à risque du Manitoba;
  • les projets ont atteint la plupart des objectifs clés et fait participer les jeunes de manière significative à leur processus de planification. Les jeunes, les membres du comité directeur et les parents ont tous formulé des commentaires enthousiastes à propos des activités, de l’atmosphère et du personnel des projets. Avec un financement maximal disponible de 12 000 $ par année par projet (parfois combiné à d’autres fonds), le programme offre de nombreux avantages par rapport aux coûts;
  • les deux améliorations suggérées le plus souvent par les participants, les membres du comité directeur et les parents consistaient à prolonger les heures du programme et à organiser plus d’activités. Dans le cas de certains projets, on se préoccupait quelque peu de la gestion et du mélange de différents groupes d’âge;
  • les projets se sont montrés à la hauteur lorsqu’il s’agit de proposer des activités récréatives et sociales aux jeunes. Il a été noté qu’il serait souhaitable d’offrir davantage d’activités prosociales et visant à favoriser un sentiment de citoyenneté chez les jeunes.
  • les projets ont réussi à faire participer les jeunes et les membres du comité directeur à la planification. On a recommandé de continuer à mettre l’accent sur cette approche axée sur la collaboration;
  • le personnel de l’application de la loi n’a généralement pas joué un grand rôle dans les projets Lighthouse, que ce soit en tant que membres du comité directeur ou dans une autre fonction. On a recommandé de collaborer avec des représentants des services de police en vue de trouver des moyens d’accroître la participation significative des responsables de l’application de la loi au programme;
  • les données indiquent que certains projets servent une proportion beaucoup plus grande de jeunes à risque. Pour maximiser les avantages, on a recommandé que le financement cible à l’avenir les communautés ayant des besoins très élevés.

Pour plus de détails, consulter la publication de Kaplan et Associates (2003).

Les projets Lighthouse ont eu une incidence importante sur les jeunes visés par ce rapport. Par extension, les changements qu’ont connus ces jeunes ont aussi eu une incidence positive sur leur famille. Le programme a donné aux jeunes l’occasion de participer à des activités positives et constructives dans un environnement sécuritaire. Il les a également aidés à s’éloigner de leurs pairs ayant une influence négative, les mettant plutôt en contact avec de nouveaux amis dont les intérêts étaient plus positifs et constructifs.

D’après les commentaires formulés par les jeunes et les parents dans cette étude, lesquels ont été corroborés par le personnel, le programme Lighthouses semble avoir atteint les objectifs suivants :

  • il a facilité la prévention du crime chez les jeunes;
  • il leur a fourni des environnements positifs;
  • il a facilité leur développement personnel;
  • il les a aidés à se trouver des loisirs positifs;
  • il leur a présenté des modèles positifs;
  • il a favorisé chez eux un sentiment de citoyenneté accru.
  • Les conclusions cadraient avec celles tirées dans l’évaluation formative initiale.

Pour plus de détails, consulter la publication de Kaplan et Associates (2006).

Information sur les coûts

Chaque projet reçoit un financement annuel de 12 000 $.

Références

Kaplan and Associates (2003). Formative Evaluation of Lighthouse programs.

Kaplan and Associates (2006). Manitoba Justice MAKING A DIFFERENCE First-Person Accounts of the Impact of The Lighthouses Program. 

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Laurie E.D. Monk
Gestionnaire du programme Lighthouses
Justice Manitoba – Prévention de la criminalité
Téléphone : 204-945-0973
Courriel : Laurie.monk@gov.mb.ca
Site Web : https://www.gov.mb.ca/justice/crimeprev/Lighthouses/index.html

Todd Clarke
Directeur exécutif
Justice Manitoba, Division de la sécurité communautaire
Section de la prévention de la criminalité
Téléphone : 204-945-6884
Courriel : todd.clarke@gov.mb.ca
Site Web: https://www.gov.mb.ca/justice/crimeprev/Lighthouses/index.html


Date d'inscription - 2018-02-27

Date de modification :