Sommaire de recherche : Programme Community Cadets Corps

PDF Version (148 Ko)

Contexte

L’évaluation du programme Community Cadets Corps (CCC) avait pour objet d’examiner l’efficacité du programme comme mesure de prévention de la criminalité chez les jeunes autochtones. Le programme CCC a été conçu de façon à accroître les facteurs de protection que présentent les Autochtones âgés de 10 à 18 ans qui sont à risque d’avoir des contacts avec la police, de commettre des infractions criminelles, de se livrer à des activités antisociales, ou d’avoir des problèmes de comportement ou d’absentéisme à l’école. Par l’entremise de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC), Sécurité publique Canada a versé 2,8 millions de dollars pour financer la mise en œuvre de quatre projets pilotes de prévention du crime faisant appel au modèle CCC dans des collectivités autochtones, à savoir celles de Cross Lake, au Manitoba; de la Première Nation de Kahkewistahaw, en Saskatchewan; du Conseil tribal de l’agence Touchwood, en Saskatchewan; et de Hobbema, en Alberta. Le financement de la SNPC a commencé en 2010 et a pris fin en 2013.

Le programme CCC vise à augmenter la capacité des jeunes à prendre de bonnes décisions et à mener une vie productive et sans criminalité. La structure du programme emprunte les principes de base qui sous-tendent la théorie du Cercle du courage. Ce modèle offre un cadre à l’adoption de solutions de rechange saines, holistiques et culturellement authentiques qui favoriseront un sentiment d’identité et de communauté (appartenance), tout en donnant aux jeunes l’occasion d’améliorer leurs compétences (maîtrise), de développer leur autonomie et de faire preuve de générosité. Voilà le fondement du développement positif des jeunes autochtones : leur permettre d’acquérir des compétences prosociales ainsi que d’adopter des attitudes et des comportements prosociaux, ce qui réduira le risque d’activités délinquantes et criminelles.

Le programme CCC inclut les cinq principales composantes suivantes : exercice et conduite; mentorat individuel et de groupe; préparation à la vie quotidienne; leadership et engagement dans la collectivité; activités culturelles et récréatives.

Objectifs

À l’origine, l’évaluation avait pour but de déterminer si l’intervention avait un impact sur les principaux effets attendus, notamment l’augmentation de l’attachement aux études, de la présence en classe et du rendement scolaire; l’accroissement des compétences de vie ainsi que des habiletés en matière de leadership, de communication, de prise de décisions et de résolution de problèmes; le renforcement des comportements prosociaux et la réduction des comportements antisociaux et délinquants; l’amélioration de la forme physique et de l’employabilité; et enfin, le resserrement de l’attachement à la culture autochtone et de l’ancrage dans cette culture. En raison de difficultés liées à la collecte des données dans la plupart des sites, les données qui étaient les plus fiables portaient sur la mise en œuvre.

Le bénéficiaire de financement a demandé à trois consultants tiers indépendants d’effectuer le suivi des quatre projets pilotes du programme CCC et de mener des évaluations de leurs processus. Voici quels étaient les objectifs des évaluations :

Méthodes

Dans le cas du projet CCC de Cross Lake, la collecte des données s’est faite au moyen de trois questionnaires. Les registres des présences ont servi à recueillir les données concernant la participation des cadets. Les données concernant le projet CCC de la collectivité de la Première Nation de Kahkewistahaw et le projet CCC du Conseil tribal de l’agence Touchwood ont été recueillies par la mise sur pied d’un système élémentaire d’inscription des présences, d’entrevues en personne et de groupes de discussion. Les données relatives au projet CCC de Hobbema ont été recueillies à partir de l’observation du programme, de documents, de rapports et d’autres renseignements recueillis sur le programme. Des entrevues ont été menées auprès des principaux intervenants.

Constatations

  1. Au total, environ 565 à 580 jeunes se sont inscrits et ont participé au programme CCC dans l’ensemble des sites de projet. Tous les participants étaient des Autochtones et vivaient dans une réserve, et la grande majorité d’entre eux se trouvaient dans la fourchette d’âge ciblée des 10 à 18 ans. Aucune donnée relative au niveau de risque n’a été enregistrée au moment de l’inscription au programme.
  2. Aucune norme d’exposition uniforme n’était prévue parmi les sites de projet; en outre, certaines activités se chevauchaient et l’exposition des participants au programme variait selon le site. Seuls les sites de Cross Lake et de la collectivité de la Première Nation de Kahkewistahaw ont mis en œuvre toutes les composantes principales du programme CCC.
  3. L’animation des activités du programme CCC a été assurée par les employés du programme, par du personnel militaire et de la GRC ainsi que par des bénévoles. Dans l’ensemble des sites de projet, des problèmes de personnel ont été notés, de même que la nécessité d’un plus grand nombre de bénévoles et d’une participation accrue des parents.
  4. Les partenariats ont été cruciaux pour la mise en œuvre des activités du programme. C’est avec la GRC que la relation de travail était la plus forte.
  5. Selon la rétroaction qualitative obtenue des participants, des employés, des bénévoles et des autres intervenants, il est possible de conclure que le programme CCC a su satisfaire aux besoins des participants. Les jeunes et les parents ont eu une perception positive du programme, qui a semblé répondre à un besoin de la collectivité — le manque apparent d’activités sociales et récréatives positives.

Leçons apprises et recommandations

Des défis ont été cernés dans les domaines suivants : fidélité de la mise en œuvre du programme, collecte et entrée des données, dotation du programme et bénévoles, ainsi que transport et locaux du programme.

Plusieurs recommandations ont été faites :

Lorsqu’on aura donné suite à ces recommandations, le programme CCC sera plus susceptible de parvenir à régler les principales questions énumérées ci-dessus.

Source

Sommaire d'évaluation : Programme Cadets Corps (CCC).

Pour obtenir davantage de renseignements sur la recherche effectuée au Secteur de la sécurité communautaire et de la réduction du crime de Sécurité publique Canada, pour obtenir une copie du rapport de recherche complet, ou pour être inscrit à notre liste de distribution, veuillez communiquer avec :

Division de la recherche, Sécurité publique Canada
269, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario)  K1A 0P8
PS.CSCCBResearch-RechercheSSCRC.SP@ps-sp.gc.ca

Les sommaires de recherche sont produits pour le Secteur de la sécurité communautaire et de la réduction du crime, Sécurité publique Canada. Les opinions exprimées dans le présent sommaire sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Sécurité publique Canada.

Date de modification :