Bulletin d'information du Canada sur la traite de personnes - Numéro 1, Octobre 2012

PDF (440 Ko)

Dans ce numéro

Organisation en vedette – ACT Alberta

L'organisation Action Coalition on Human Trafficking (ACT) Alberta est présente à Grande Prairie, Edmonton, Red Deer et Calgary, et elle réunit divers intervenants afin de déceler la traite de personne et d'y réagir selon un point de vue communautaire. L'organisation élabore et facilite la formation destinée aux fournisseurs de services et aux forces de l'ordre, coordonne les services aux victimes et conçoit actuellement des protocoles d'aide aux victimes. ACT Alberta a organisé des ateliers sur la traite de personnes qui ont bénéficié à des milliers d'Albertains dans des dizaines de collectivités partout dans la province, en plus de participer à de multiples initiatives nationales.

Pour plus d'information sur l'organisation et son travail, consultez le www.actalberta.org.

ACT Alberta publie également un bulletin d'information mensuel et est actif sur Facebook et Twitter.

Formation et événements

En juin 2011, le Bureau de lutte contre la traite des personnes de la Colombie-Britannique (BC OCTIP), avec l'aide du gouvernement du Canada, a lancé un programme de formation en ligne intitulé « Traite de personnes : le Canada n'est pas à l'abri » destiné aux fournisseurs de services et portant sur les indicateurs de la traite de personnes, ainsi que sur les façons de répondre aux besoins particuliers des victimes de ce crime. Le programme de formation est actuellement offert uniquement en anglais sur le  site Web du BC OCTIP, mais une version française sera offerte plus tard en 2012.

Visitez le www.pssg.gov.bc.ca/octip/training.htm pour accéder à la formation.

Maple Leaf Alberta Projects, une organisation sans but lucratif visant à sensibiliser la population sur la traite de personnes au Canada, en Ukraine et en Europe de l'Est, tiendra son 4e gala annuel de collecte de fonds afin d'aider à financer la construction et le fonctionnement d'une maison d'hébergement en Ukraine pour les victimes de la traite de personnes. L'événement aura lieu le 26 octobre 2012 au Ukrainian Youth Unity Centre d'Edmonton (Alberta).

Pour plus d'information sur l'événement et le travail de ce groupe, rendez-vous à www.mapleleafap.ca.

Le Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) invite les représentants d'organisations non gouvernementales (ONG) au Forum pancanadien sur la traite des personnes, qui aura lieu le mercredi 28 novembre 2012 à Toronto. Le Forum permettra aux représentants de réseauter, d'échanger de l'information et d'établir des stratégies au sujet des pratiques exemplaires, des nouveaux besoins et des priorités stratégiques en vue de répondre aux besoins des victimes de la traite de personnes.

Le Forum aura lieu la veille de la Consultation d'automne du CCR (29 novembre – 1er décembre 2012), qui comprend un atelier sur la traite de personne le matin du jeudi 29 novembre visant à établir un dialogue entre les représentants gouvernementaux, les forces de l'ordre et les autres parties intéressées.

Le Forum est principalement destiné aux ONG et aux fournisseurs de services travaillant sur la question de la traite d'étrangers au Canada. Les chercheurs et autres intervenants ayant un intérêt en la matière sont les bienvenus à l'événement. Les représentants gouvernementaux ne peuvent pas participer au Forum; toutefois, on les encourage fortement à prendre part aux ateliers le lendemain matin.

Vous trouverez de l'information sur le Forum et la Consultation à http://ccrweb.ca/fr/reunions.

Chaque année, le 2 décembre, PACT-Ottawa accueille l'évènement un « Jour de fin de l'esclavage » pour commémorer la journée internationale pour abolir l'esclavage et de sensibilisation sur la traite des personnes dans la communauté locale. L'évènement de cette année aura lieu au Centre Bronson, met l'accent sur l'éducation et la sensibilisation des jeunes, mais tous sont invités à y assister. Pour plus d'information, veuillez visiter http://www.pact-ottawa.org/end-slavery-day-2012.html

Nouvelles nationales et du gouvernement du Canada

Plan d'action national de lutte contre la traite des personnes

Le Plan d'action national de lutte contre la traite de personnes, auquel participent 18 ministères fédéraux, a été lancé le 6 juin 2012. Il s'agit d'un plan détaillé qui guidera le gouvernement du Canada dans la lutte contre le crime grave qu'est la traite de personnes. Pour davantage de renseignements, consultez le http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/cntrng-crm/hmn-trffckng/index-fra.aspx.

Le Canada lance une nouvelle page Web sur la traite de personnes

Hébergée sur le site Web de Sécurité publique Canada, la nouvelle page sur la traite de personnes constitue le portail unique pour tout ce qui a trait aux efforts déployés par le gouvernement du Canada en vue de combattre la traite de personnes. On y retrouve notamment de l'information sur les programmes de financement fédéraux, des rapports, des annonces et des communiqués de presse. Pour de plus amples renseignements, consultez le site http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/cntrng-crm/hmn-trffckng/index-fra.aspx.

Consultation des intervenants en matière de traite de personnes

En novembre et décembre 2012, Sécurité publique Canada organisera cinq tables rondes régionales des intervenants d'un bout à l'autre du pays (Edmonton, Winnipeg, Toronto, Montréal et Halifax) afin de permettre aux intervenants du milieu de la lutte contre la traite de personnes et aux représentants fédéraux d'échanger de l'information et de cerner les nouveaux problèmes, défis et lacunes liés à ce crime. En prévision de ces tables rondes, Sécurité publique Canada mène des consultations en ligne pendant le mois d'octobre, et leurs résultats façonneront les discussions lors des tables rondes.

Pour toute question sur ces consultations, écrivez à HTT.GTTP@ps-sp.gc.ca.

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour protéger les travailleurs étrangers temporaires

Depuis le 4 juillet 2012, Ressources humaines et Développement des compétences Canada émet des avis relatifs au marché du travail (AMT) défavorables pour toutes les demandes que présentent les entreprises de l'industrie du sexe, ce qui les empêchera d'embaucher des travailleurs étrangers temporaires.

De plus, depuis le 14 juillet, Citoyenneté et Immigration Canada ne traite plus les nouvelles demandes de permis de travail présentées par les travailleurs étrangers temporaires qui veulent trouver un emploi dans ce secteur, notamment les bars de danseuses, les services d'escortes et les salons de massage. Le communiqué complet peut être consulté ici.

CNCTP de la GRC – Bulletin d'information

Le Centre national de coordination contre la traite de personnes (CNCTP) de la GRC publiera un bulletin d'information sur la traite de personnes. Le bulletin sera publié tous les trois mois à compter d'octobre 2012, et présentera des renseignements sur les initiatives et les activités des organismes d'application de la loi, des statistiques, des exemples, des occasions de formation, des pratiques exemplaires et des dossiers régionaux.

Pour en recevoir un exemplaire, envoyez un courriel à htncc-cnctp@rcmp-grc.gc.ca.

Sensibilisation des travailleurs étrangers temporaires

La brochure « Travailleurs étrangers temporaires – Vos droits sont protégés » est conçue pour informer les personnes de leurs droits pendant leur séjour au Canada à titre de travailleur étranger temporaire. La version PDF de cette brochure est disponible en ligne (en sept langues, soit le français, l'anglais et cinq autres) à l'adresse suivante : http://www.cic.gc.ca/francais/ressources/publications/index.asp.

Des exemplaires imprimés peuvent également être commandés auprès de Ressources humaines et Développement des compétences Canada à l'adresse suivante : 140, promenade du Portage, Portage IV, 10e étage, Gatineau, Québec K1A 0J9 (télécopieur : 819-953-7260, en ligne : http://www12.hrsdc.gc.ca).

Dans les régions

Ouest du Canada

Le 14 septembre 2012, le ministre Bonds a lancé « Building on BC's Response to Human Trafficking », un événement de consultation avec des fournisseurs de services, des dirigeants communautaires et des partenaires du domaine de la justice pénale. L'événement était la troisième consultation menée par le Bureau de lutte contre la traite des personnes de la Colombie-Britannique (BC OCTIP) en vue d'élaborer un plan d'action provincial de lutte contre la traite de personnes. Les deux autres consultations ont eu lieu à Vancouver (2 février 2012) et à Victoria (13 juin 2012).

Le plan d'action sera élaboré cet automne et se fondera sur les commentaires et les recommandations reçus lors des trois consultations, ainsi que sur l'information contenue dans le Plan d'action national de lutte contre la traite de personnes récemment publié par le gouvernement du Canada.

Prairies

Les 3 et 4 mai 2012, NASHI : Our Children, une organisation de la Saskatchewan ayant comme mission la sensibilisation et l'éducation, a tenu un forum jeunesse sur la traite de personnes à Saskatoon. Craig Kielburger, du réseau Enfants Entraide, a livré un discours devant 1 100 étudiants et professeurs de toute la province. D'autres séances de musique, de projections vidéo et de conférences ont eu lieu le 4 mai à Oskayak School et à St. Joseph's Hall.

Des photos et des vidéos de l'événement se trouvent sur le site Web du Forum : www.youthunchained.org/event.php.

Ontario

La campagne TruckStop, dirigée par Personnes en action contre la traite de personnes (PACT) Ottawa et financée en partie par Sécurité publique Canada, est un projet de sensibilisation qui donne aux voyageurs fréquents les connaissances requises pour repérer les cas potentiels de traite de personnes et en alerter les forces de l'ordre. Un documentaire audio, « WATCH for the Signs » est distribué gratuitement dans les relais routiers de l'Ontario et sur le site Web ci-dessous. Le disque contient également une adaptation de « Démarche », une pièce de théâtre sur des femmes et des filles victimes de la traite de personnes. PACT‑Ottawa a également produit des affiches, des cartes pour portefeuille et des sous-verres dans le cadre de la campagne.
Pour plus d'information, visitez le site officiel (http://www.pact-truckstop.org) ou la page Facebook (www.facebook.com/pact.truckstop).

Organisée par Stan Burditt de Men Against Sex Trafficking (MAST) et des membres du London Anti-Human Trafficking Committee (LAHT), la marche « Walk for Freedom », un périple de 10 jours, a mené les participants de London (Ontario) à Queen's Park, à Toronto, du 6 au 15 septembre 2012. L'objectif de la marche était de sensibiliser la population du Sud de l'Ontario au problème de la traite de personnes aux fins d'exploitation sexuelle, et de demander au gouvernement provincial d'offrir davantage de ressources aux organisations qui luttent contre ce fléau.

Pour plus d'information, visitez le site www.mast-canada.com.

Pour en connaître davantage sur MAST, une organisation vouée à accroître la participation des hommes dans la lutte contre la traite de personnes à des fins d'exploitation sexuellepar l'éducation, la sensibilisation, la revendication et la collaboration, visitez le site www.mast-canada.com.

Constitué de citoyens de la région de London, le LAHT œuvre à faire connaître la question de la traite de personnes au Canada et à l'étranger. Pour en apprendre davantage sur ses réalisations, rendez-vous à www.stopht.ca.

Québec

Half the Sky Québec, une organisation visant à sensibiliser la population et à encourager la lutte contre la traite de personnes et l'exploitation de femmes, d'enfants et d'hommes, et ses partenaires ont organisé une activité de sensibilisation intitulée « Pas à vendre », qui a eu lieu le mardi 23 octobre 2012, de 13 h à 14 h, au 4100, rue Sherbrooke Ouest, à Montréal. Pour davantage d'information sur l'événement et l'organisation, consultez le site suivant : http://halfthesky-quebec.tumblr.com.

Maritimes

Le groupe interorganisationnel de la Nouvelle-Écosse sur la traite de personne (NSIGHT), un groupe volontaire représentant différents secteurs et diverses administrations et visant à combattre la traite de personnes en Nouvelle-Écosse, a récemment terminé de recenser tous les services d'aide aux victimes de ce crime dans la province.

L'information (en anglais seulement) se trouve sur le site suivant : http://www.nsdomesticviolence.ca/resource-map/type/Human-Trafficking-Assets-Map.

Le point sur les projets de loi

Le 28 juin 2012, le projet de loi C-310, Loi modifiant le Code criminel (traite des personnes) a reçu la sanction royale. La Loi modifie les dispositions du Code criminel portant sur la traite de personnes et établit un fondement probatoire qui aidera les tribunaux en améliorant la définition de l'exploitation. Elle modifie également le Code criminel pour permettre à ce que les auteurs canadiens de ce type de crime puissent être jugés au Canada si le crime se produit à l'étranger.

Pour plus de renseignements sur tous les projets de loi, visitez le site suivant : http://www.parl.gc.ca/LegisInfo/Home.aspx?language=E&ParliamentSession=41-1.

Occasions de financement

Condition féminine Canada a récemment lancé un appel de propositions pour financer des projets visant à promouvoir l'égalité des sexes et à réduire la violence faite contre les femmes et les filles au pays.

L'appel de propositions, intitulé « Travaillons ensemble : engager les collectivités dans l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles », permettra de prévenir et de réduire la violence à l'endroit des femmes et des filles au Canada. Un des quatre thèmes de l'appel est « Prévenir et réduire la violence faite aux femmes et aux filles au nom de l'« honneur » (date limite : 9 novembre 2012);

Condition féminine Canada a récemment lancé un appel de propositions pour financer des projets visant à promouvoir l'égalité des sexes et à réduire la violence faite contre les femmes et les filles au pays.

L'appel de propositions, intitulé « Travaillons ensemble : engager les collectivités dans l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles », permettra de prévenir et de réduire la violence à l'endroit des femmes et des filles au Canada. Un des quatre thèmes de l'appel est « Prévenir et réduire la violence faite aux femmes et aux filles au nom de l'« honneur » (date limite : 9 novembre 2012);

Si votre organisme est solidement implanté dans son milieu, travaille efficacement avec des partenaires et veut produire des résultats concrets pour les femmes et les filles de votre région, cette occasion pourrait être tout indiquée pour vous.
Pour davantage d'information, rendez-vous sur le site suivant : http://www.cfc-swc.gc.ca/fun-fin/cfp-adp/2012-2/index-fra.html.

Le Fonds d'aide aux victimes de Justice Canada offre une aide financière sous forme de subventions et de contributions à des particuliers, à des organismes et aux gouvernements provinciaux et territoriaux afin de soutenir des projets et des activités qui encouragent l'élaboration de nouvelles approches en matière de services d'aide aux victimes, facilitent l'accès à la justice, améliorent la capacité des fournisseurs de services, favorisent le l'établissement de réseaux d'aiguillage et sensibilisent le public aux services offerts aux victimes d'actes criminels et à leur famille, notamment dans les cas de traite de personnes.

Pour obtenir plus de renseignements sur le Fonds d'aide aux victimes et sur la façon de faire une demande, visitez le http://www.justice.gc.ca/fra/pi/cpcv-pcvi/pres-over.html.

Études et publications

En 2012, ACT Alberta a collaboré avec l'Université Mount Royal pour publier « Human Trafficking in Calgary: Informing a Localized Response », une étude unique qui examine les interventions ayant trait à la traite de personnes dans des collectivités précises. Le rapport complet (en anglais seulement) peut être consulté ici.

PROPOSER DES ARTICLES
Pour proposer des articles sur des activités, des événements ou des nouvelles concernant la traite de personnes, envoyez vos suggestions à HTT.GTTP@ps-sp.gc.ca.

COORDONNÉES
Pour en savoir davantage sur le bulletin d'information ou pour être ajouté à la liste de distribution, veuillez envoyer un courriel à HTT.GTTP@ps-sp.gc.ca.

Le présent bulletin d'information est distribué un maximum de trois fois par année par la Division des crimes graves et du crime organisé de Sécurité publique Canada, et son contenu est fourni par les intervenants canadiens œuvrant dans la lutte contre la traite de personnes. Sa pertinence repose sur l'information fournie par nos partenaires.

Date de modification :