D'un petit projet pilote à une mise en œuvre à grande échelle

PDF (380KB)

Recherche en bref
Vol. 18 No. 5
Septembre 2013

Question

Quels sont les points importants à examiner lorsque nous passons d'un projet pilote à la mise en œuvre à grande échelle?

Contexte

L'examen de la documentation sur la réadaptation des délinquants a montré qu'un traitement peut réduire la récidive, mais la majorité des études examinées sont de petits projets pilotes auxquels moins de cent personnes participaient. Selon des recherches antérieures, même si les interventions à plus grande échelle réduisent toujours la récidive, elles n'ont pas les mêmes effets robustes que les projets pilotes de plus petite envergure. Cela peut s'expliquer par de nombreuses raisons, mais on a avancé que cette différence dépend moins du traitement mis à l'essai que de la qualité de la mise en œuvre.

Un modèle novateur de surveillance des délinquants dans la collectivité fondé sur des données scientifiques, appelé Initiative de formation stratégique en surveillance communautaire (IFSSC), a été élaboré. Ce modèle a été mis à l'essai à titre de projet pilote dans trois provinces canadiennes de 2007 à 2009 pour en déterminer l'efficacité (voir Recherche en bref, vol. 15, no 3, 2010). Les résultats de ces essais étaient prometteurs, à un point tel qu'une des provinces qui participaient au projet pilote (Colombie-Britannique) a souhaité mettre en œuvre le modèle de l'IFSSC dans l'ensemble de son service de probation, à compter de 2011.

L'IFSSC passait d'un projet pilote validé de formation en matière de probation à un projet de mise en œuvre à grande échelle. Plusieurs enjeux importants en matière de mise en œuvre devaient donc être considérés pour augmenter les probabilités de succès et pour veiller à ce que les effets robustes du projet pilote original puissent être observés lors d'une mise en œuvre à grande échelle.

Méthode

Les leçons tirées de la documentation sur l'intégrité du traitement ont été soigneusement examinées pour concevoir les plans de mise en œuvre de façon à ce qu'ils permettent d'éviter nombre des difficultés éprouvées dans d'autres programmes de traitement à grande échelle. On a jugé que deux secteurs clés étaient essentiels : l'état de préparation de l'organisation et celui du personnel. Les facteurs associés à l'IFSSC comprenaient le modèle théorique du changement, l'évaluation des risques et des besoins, les programmes cognitivo comportementaux, le soutien aux ressources et la surveillance. Des facteurs liés à la culture organisationnelle, à la mise en place et au maintien des programmes, à la gestion, au personnel et aux caractéristiques des programmes, entre autres, ont aussi orienté le plan de mise en œuvre. Enfin, en plus de concevoir stratégiquement une mise en œuvre pour tenir compte de ces facteurs, on a incorporé un volet d'évaluation qui examinait l'efficacité du modèle de l'IFSSC lors d'une mise en œuvre à grande échelle ainsi que les facteurs directement liés aux principaux enjeux associés à la mise en œuvre (p. ex. adoption du système, état de préparation du personnel, climat organisationnel).

Réponse

Il est relativement simple de traiter d'un bon nombre des considérations susmentionnées dans un plan de mise en œuvre, mais il est plus difficile de ne pas oublier ces facteurs pendant la mise en œuvre proprement dite. Nous ne saurons que dans plusieurs années si le plan de mise en œuvre mènera à la réussite de l'IFSSC. Un examen (phase 1) des dix premiers bureaux dont le personnel a reçu une formation a été mené pour évaluer l'état de préparation du personnel et de l'organisation ainsi que l'adoption de l'IFSSC à l'échelle locale. D'autres facteurs, comme les communications interorganismes et le soutien aux ressources, sont encore de grandes priorités au fur et à mesure que la mise en œuvre avance, mais, généralement, les premiers résultats indiquent que cette dernière demeure sur la bonne voie alors qu'elle se poursuit.

La mise en œuvre de l'ISFFC en Colombie Britannique repose sur une fondation structurée, complète et bien conçue bâtie sur le respect des principes de la réadaptation efficace des délinquants (voir Recherche en bref, vol. 12, no 6, 2007).

Ce projet de surveillance des délinquants dans la collectivité fondé sur des données scientifiques continuera donc sans doute de fournir des indications sur la meilleure façon de passer d'un projet pilote couronné de succès à une mise en œuvre à grande échelle tout en veillant à l'adoption du système ainsi qu'à l'intégrité et à la fidélité de la mise en œuvre.

Incidences sur les politiques

  1. L'efficacité d'un programme de traitement diminuera probablement lorsqu'il passera d'un projet pilote à une initiative à grande échelle; des étapes concrètes et un plan stratégique doivent donc être élaborés en vue d'assurer la qualité de la mise en œuvre.
  2. L'intégrité de la mise en œuvre peut être améliorée en incorporant des facteurs clés fondés sur des données scientifiques, par exemple en veillant à ce que l'état de préparation du personnel et de l'organisation fasse partie du plan de mise en œuvre.
  3. Toutes les parties touchées doivent collaborer pour assurer la qualité de la mise en œuvre, l'adoption du système et l'existence d'une solide évaluation.

Source

Pour obtenir de plus amples renseignements

Tanya Rugge, Ph. D.
Recherche correctionnelle
Sécurité publique Canada
340, avenue Laurier Ouest
Ottawa (Ontario) K1A 0P8
Tél. : 613-991-2826 | Téléc. : 613-990-8295
Courriel : Tanya.Rugge@ps.gc.ca

Date de modification :