Groupe de travail sur l’assurance contre les inondations et la réinstallation

Contexte

Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus sévères. À la lumière de la menace croissante à la sécurité des Canadiens et Canadiennes en raison du changement climatique et l’urbanisation continue dans les régions à risque élevé d’inondations, le gouvernement du Canada met sur pied plusieurs mesures afin d’aider les Canadiens et Canadiennes à réduire leur vulnérabilité financière et physique aux inondations.

Parmi ces mesures, le premier ministre a indiqué au ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile et au ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social de créer un nouveau programme d’assurance contre les inondations abordables afin de protéger les propriétaires sans protection adéquate qui sont à risque élevé d’inondations. De plus, le premier ministre a demandé d’élaborer un plan d’action national afin d’aider les propriétaires à possiblement se réinstaller s’ils habitent dans une région à fort risque d’inondations récurrentes.

Cette entreprise est complexe et demande une approche collaborative et multidisciplinaire demandant l’expertise de représentants fédéraux, provinciaux et territoriaux, de l’industrie des assurances et des intervenants et des partenaires touchés par la vulnérabilité croissante du Canada en matière d’inondations.

Mandat du Groupe de travail sur l’assurance contre les inondations et la réinstallation

Le Groupe de travail examinera les options d’assurance contre les inondations résidentielles abordable pour les résidents dans les régions à risque élevé. Il considérera des options pour la réinstallation possible pour les résidents dans les régions avec le plus haut risque d’inondations récurrentes.

En parallèle, le Services aux Autochtones Canada travaillera avec des partenaires des Premières Nations en vue de mettre sur pied le comité directeur sur les besoins des Premières Nations en matière d’assurance résidentielle contre les inondations. Le comité se penchera sur le contexte unique des réserves. Le gouvernement du Canada est par ailleurs déterminé à s’assurer que les vastes points de vue des Autochtones sont pris en considération dans la gestion des risques d’inondation au Canada. Le Groupe de travail et le comité directeur se partageront des renseignements et collaboreront étroitement afin de mobiliser divers partenaires, dont les communautés et les organisations des Premières Nations hors réserve, des Inuits et des Métis.

Les résultats du travail du Groupe de travail seront présentés dans un rapport public qui comprendra des énoncés de fait. Le rapport sera présenté au sous-ministre de Sécurité publique Canada et au président de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Membre

Le Groupe de travail sera composé d’experts des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, ainsi que de l’industrie de l’assurance, notamment le Bureau d’assurance du Canada. Sécurité publique dirigera le Groupe de travail et fournira des services de secrétariat tout au long du mandat du Groupe de travail.

Délai

Le Groupe de travail devrait commencer son travail d’ici janvier 2021 et soumettre son rapport définitif d’ici le printemps 2022.



Date de modification :